• De l'intérêt de la sélection naturelle... selon Darwin

    Si un seul couple d'une espèce vivante pouvait se reproduire sans aucune limite, elle couvrirait tout l'espace disponible sur terre, sans plus aucune place pour les autres ! Ainsi, pour l'homme, en mille ans, Adam et Eve (s'ils avaient existé) auraient pu envahir par leur descendance la totalité du globe terrestre, le nombre d'individus doublant théoriquement tous les vingt-cinq ans. Si une plante ne produisait que deux graines par an, en vingt ans sa descendance se développant au même rythme (plus lent que n'importe quelle plante existante) produirait un million de plants. Terminons par l'éléphant, qui est semble-t-il l'être vivant qui se reproduit le plus lentement. Si l'on admet que sa fécondité s'étend de l'âge de trente ans à celui de nonante ans, il peut donner naissance à six petits. En 500 ans, on ne compterait pas moins de 15 millions d'éléphants vivants sur terre, tous issus à l'origine du premier couple.

  • Les contusions de Bush

    Officiellement, il s'est pris une gamelle en VTT dans son ranch. Moi, je crois plutôt qu'il s'est tapé la tête au mur en apprenant la palme d'or de Michaël Moor. Et vous ?

  • Baptême de soûlaud ou baptême sous l'eau?

    Vous savez que chez les Baptistes, on pratique le baptême sur des adultes en les immergeant totalement dans l'eau d'une rivière... C'est l'histoire d'un clochard rond comme une queue de pelle qui arrive en pleine cérémonie de baptême baptiste. Voyant le pasteur au beau milieu de la rivière, le clochard le rejoint tant bien que mal. L'homme d'église qui n'a pas remarqué l'état d'ébriété de son ouaille lui dit: "Mon frère, es-tu prêt à trouver Jésus?" Le clochard regarde derrière lui, constate que c'est bien à lui que s'adresse le pasteur et répond alors: "Oui révérend... Un peu que je le veux. "À ce moment là, le pasteur l'attrape par le col, lui plonge la tête sous l'eau, puis il le ramène à l'air libre. "Est-ce que tu as trouvé Jésus?" interroge le révérend. "Nooon, je l'ai pas trouvé!" répond le poivrot. Le révérend le replonge alors un peu plus longtemps dans l'eau de la rivière et lui demande: "Et maintenant mon frère, as-tu trouvé Jésus?" "Noooon, toujours pas révérend." Énervé, le pasteur laisse l'ivrogne pendant une bonne trentaine de secondes la tête sous l'eau, puis il le récupère enfin et lui demande d'un ton rude: "Alors bon sang, as-tu enfin trouvé Jésus maintenant?" Le clochard se frotte les yeux et murmure à l'oreille du pasteur: "Vous êtes sûr que c'est ici qu'il est tombé?"

  • Les Sauvages de la Terre de Feu

    Darwin explique que les "Sauvages" de la Terre de Feu préféraient sacrifier et dévorer les vieilles femmes de leur tribus plutôt que de tuer leurs animaux domestiques... Leurs chiens étaient plus utiles à la survie de leur communauté ! Dure loi de la nature... Ceci a contribué à assurer l'hérédité de la race des animaux domestiques qui leur étaient indispensables.

  • Comment rassembler ses brebis égarées

    "Rester au lit en scandant "Oh Dieu!" ne dispense pas d'aller à la messe". On ne recule devant rien pour rassembler les fidèles dans les églises apparemment désafectées au diocèse de Galveston-Houston...

  • Mona Lisa

    ... et ses différentes expressions : http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/expo/explora/image/mona.html

  • Dans les transports publics au Japon...

    A quand l'importation ?

  • Tous victime de l'extrême droite ?

    Un film contre l’extrême droite co-réalisé par la rédaction de RésistanceS Bruxelles: « Un jour où l'autre, on pourrait tous être victime de l'extrême droite » est un film reportage audiovisuel pédagogique destiné à accompagner ceux qui, dans le cadre de leurs formations, désirent soulever ce brûlant sujet d'actualité.L'extrême droite envenime notre société depuis plus de vingt ans. Elle reste un véritable virus politique qui nous intoxique par une propagande qui stigmatise notamment les étrangers. Mais, l'extrême droite ne nous présente que le sommet de son iceberg ! Pour tenter d'apporter un éclairage sur l'extrême droite d'aujourd'hui en Belgique, le GSARA, en collaboration avec Résistances et le CPC (organisme d’éducation permanente du Mouvement ouvrier chrétien), vous présente un document audiovisuel qui dénonce son vrai visage. Afin de mieux comprendre et combattre l'extrême droite, des spécialistes de ce phénomène prennent la parole. Une idée de Manuel Abramowicz. Réalisation : Régine Langsner. Informations, renseignements et commande du film : GSARA Tél : 02-218.58.85 Télécopie : 02-217.29.02 Courriel : info@gsara.be Site Internet : www.gsara.be