• La précarité pousse des gens très différents vers l'extrême droite...

    Selon Jérôme Jamin, Rédacteur en Chef d'"Aide-mémoire", "dans ce monde où la richesse arrogante côtoie dans nos rues la pauvreté la plus extrême", on peut distinguer quatre catégories de motivations à voter pour l'extrême droite :

    La première réunit ceux qui pensent réellement que cette mouvance pourrait changer les choses.

    La deuxième compte les personnes qui ne croient pas que ces partis puissent renverser la situation, mais qui souhaitent exprimer un désespoir radical.

    La troisième se caractérise par une population qui n'est pas réellement touchée par la pauvreté, mais qui craint que son tour arrive.

    La quatrième renferme les naïfs qui n'ont pas encore compris que les partis d'extrême droite sont dangereux pour la démocratie !

    Reste à démontrer aux premiers que les arguments de ces partis ne tiennent pas la route, aux deuxièmes que d'autres réactions citoyennes sont possibles en privilégiant la coopération, aux troisièmes qu'il vaut mieux reconstruire une organisation sociale basée sur la solidarité et non sur le chacun pour soi, et pour les derniers leur rappeler les sociétés que l'extrême droite a déconstruites par le passé, et les dégats causés par elle aujourd'hui encore, lorsqu'elle se retrouve au pouvoir...

    (Illustration : livre coécrit par J.J. sur la médiation interculturelle)

  • Loi sur l'euthanasie en France : un premier pas ?

    Deux démarches sont au coude à coude pour le moment en France.

    L'une d'initiative populaire dite "Loi Vincent Humbert", du nom d'un tétraplégique que la mère a aidé à mourir. Elle relève de la notion d' "exception d'euthanasie". Cette proposition est plus restrictive que la loi belge, mais ouvre la voie à une intervention active du corps médical, sans nécessairement, comme l'exige la seconde proposition, que le patient soit mourant.

    Ce dernier projet, du Ministre de la Santé français Philippe Douste-Blazy, se limite à une approche passive de l'euthanasie.

    La mère de Vincent, Marie Humbert (photo), a mis en ligne sa proposition de loi, et vise à réunir 100.000 signatures (30.000 à ce jour) : La proposition "Vincent Humbert"

    (Sources : Yahoo! Actualités)

  • La politique d'immigration il y a 60 ans...

    Juste pour se souvenir que si les immigrés sont venus chez nous en masse, c'est bien parce que nous les avons appelés au moment de la reconstruction nationale, pour répondre aux besoins de main-d'oeuvre ! Surtout bien entendu pour des secteurs qui ne suscitaient pas l'engouement des Belges, telle que l'extraction charbonnière...

    50 000 travailleurs italiens sont arrivés dans notre pays en '46, suite aux accords signés à Rome cette année-là. Les conditions de travail et de vie étaient pourtant déplorables. En 1956, 7 Italiens et 1 Algérien décèdent à Quaregnon à la suite d'un coup de grisou, et la catastrophe du Bois du Cazier est fatale à 262 travailleurs, dont 136 Italiens.

    La main d'oeuvre italienne ne suffisant pas, la Belgique fait appel aux Espagnols et aux Grecs. La population étrangère passe de 367 619 personnes en 1947 à 453 486 en 1961, essentiellement cantonnée dans les provinces du Hainaut et de Liège.

    (Photo : Catastrophe du Bois du Cazier -RTBF ; Sources : "La Belgique depuis la seconde guerre mondiale" de Xavier Mabille)

  • Petite réflexion darwinesque à l'usage des partisans de la pureté de la race...

    Les croisements entre individus distincts d'une même espèce sont ceux qui produisent les plants les plus vigoureux et qui ont le plus de chances de vivre longtemps et de se perpétuer. Cette découverte scientifique qui remonte à Darwin devrait rassurer ceux qui craignent la différence. Celle-ci est au contraire gage de progrès pour la race humaine !

    (Photo : la Listera ovata)

  • Tolérance, intolérance...

    Le vote d'extrême droite, on le sait, est fortement induit par la peur de l'autre, le rejet de l'étranger. Ce racisme ambiant et absurde qui pousse par exemple, d'après David Susskind (Président d'honneur du Centre Communautaire Laïc Juif), certains juifs anversois à accorder leur voix au Vlaams Blog, rempart à leurs yeux contre l'islamisme. Ils ont la mémoire courte, non ?

    J'aime assez la position de Steve Stevaerts, Président du SP.A : "Nous devons persuader les gens que la tolérance est un devoir, que l'intolérance n'est pas un droit."

    (Sources : document réalisé par Céline Gérard, Coordinatrice du Centre d'études de l'Etablissement Provincial laïque de Liège)

  • Festival International des Ecoles du Cinéma du 21 au 24 octobre

    La quatrième édition du Festival International des Ecoles de Cinéma se tiendra à Huy,du 21 au 24 octobre 2004. Le programme se trouvera bientôt sur ce site.

    Lieu :
    Centre Culturel de Huy
    Avenue Delchambre, n°7a
    4500 Huy
    Belgique

    Pour tout renseignement, vous pouvez joindre les organisateurs :
    Par téléphone : +32 498 08 08 55
    +32 85 211 206
    Ou par e-mail : anne.wathelet@ccah.be

  • Bolkestein : continuer le combat ?

    Vous pensez peut-être que la levée de boucliers contre la directive Bolkestein a provoqué son avortement ? Mais non bien sûr... La proposition continue son petit bonhomme de chemin envers et contre tout, et presque tous ! La libéralisation des services suit son cours, et la directive prévoit, afin de désamorcer toute frontière à la sacro sainte liberté marchande, que les entreprises candidates à l'offre de services dans l'Union relèveront de la législation de leur propre pays, ce qui augure bien d'un équilibre parfait entre les propositions, n'est-ce pas ?

    Les syndicats n'en veulent pas parce que le bradage social des travailleurs est inévitable, et les patrons craignent ce qu'ils appellent quand ils sont directement concernés la concurrence déloyale.

    Effet pervers pour la perméabilité des frontières : les nations se raidissent. Les français veulent protéger leurs huissiers et leur audiovisuel, les anglais leurs soins de santé et leur fiscalité, et personne ne veut la libéralisation des loteries "nationales", sources de rentrées déterminantes pour l'ensemble des nations... Les belges n'ont pas encore tranché sur ce qu'il veulent protéger de la fatale concurrence. Alors, plutôt que d'édicter des règles qui se vident de toute substance, pourquoi ne pas jeter l'éponge ?

    (Sources : Le Vif/l'Express 1/10/2004 - Photo : BIG BROTHER NEWS 2004)

  • Connaissez-vous Article 27 ?

    Il s'agit d'un article de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme qui dit notamment : "Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts... et des bienfaits qui en résultent"

    C'est aussi un service ouvert aux personnes qui reçoivent une aide de la part des CPAS ou d'autres services sociaux partenaires. En échange d'un coupon de réduction distribué par ces associations, le bénéficiaire peut accéder à certaines manifestations culturelles pour la modique somme de 1,25 €.

    Pour tout renseignement : Viviane Maréchal, responsable d'Art. 27 pour la zone de Huy et sa région, au CCAH Tél : 085/211206 article27huy@tiscali.be

  • Le chat et la souris

    Les manifestations des tendances naturelles de nos animaux domestiques ont le pouvoir de nous étonner en nous confrontant de la sorte aux origines sauvages de nos amis qui par ailleurs ont adopté des comportements bien adaptés au mode de vie et aux habitudes de l'homme.

    Ainsi, savez-vous que certains chats, selon leurs tendances naturelles, vous rapporteront plus volontiers comme cadeaux des rats plutôt que des souris, un autre du gibier à plumes, d'autres encore privilégient dans leur chasse des lièvres et des lapins. Certains même se sont spécialisés dans la chasse de nuit dans les marais et s'attaquent dès lors aux bécasses et bécassines !

    (Sources: "L'Origine des espèces" de Darwin)

  • Pourquoi la montée de l'extrême droite ?

    Un des thèmes favoris de l'extrême droite: le rejet ou la peur de l'étranger. L'immigré est le bouc émissaire de toutes les difficultés vécues par la population. L'islamophobie en particulier est d'autant plus répandue aujourd'hui que les exactions des terroristes font les choux gras de l'actualité internationale.

    Jos Vander Velpen, Président de la Ligue flamande des Droits de l'Homme, épingle quatre raisons majeures des progrès du Blok. La première est que ce parti n'a, et pour cause, jamais connu de revers électoral. La deuxième est que ce parti récolte les voix sur le terreau du nationalisme exacerbé en Flandre. La troisième est la carte du racisme que jouent les blokkers. La quatrième est l'immense espace médiatique livré à l'extrême droite dans notre pays et partout dans le monde.

    (Sources : document réalisé par Céline Gérard, Coordinatrice du Centre d'études de l'Etablissement Provincial laïque de Liège)